Qu’est-ce que le resvératrol et où en trouver ?

Il s’agit d’un composé naturel qui se trouve dans certains types de plantes que nous pouvons facilement inclure dans notre alimentation. Il apporte de nombreux bienfaits et il n’existe à l’heure actuelle aucune contre-indication connue à sa consommation.

Au cours de ces dernières années, on a découvert des propriétés antioxydantes dans les composants de certaines plantes ou aliments. Les laboratoires pharmaceutiques les ont extraits pour mettre à disposition des consommateurs, la quantité journalière nécessaire pour profiter de leurs bénéfices.

C’est le cas du resvératrol dont on entend beaucoup parler dernièrement.

Les présentations pharmaceutiques du resvératrol disponibles sur le marché sont sous forme de pilules, de comprimés, de spray et de crème pour une application topique. Néanmoins, il s’agit d’un produit en pleine expansion.

Que sont les antioxydants ?

Grâce au processus de respiration, l’organisme humain remplit avec précision ses fonctions vitales. Il génère en intéraction avec le fluide, des radicaux libres. Il s’agit donc d’électrons qui, n’agissant pas en pair (d’où le terme de « libres »), portent préjudice aux cellules saines.

Les conséquences de l’intervention de ces électrons peuvent déclencher aussi bien la maladie que la vieillesse. C’est ce qu’on connaît sous le nom d’oxydation des cellules. Parmi les radicaux libres on retrouve l’acide hypochloreux, le superoxyde ainsi que les radicaux hydroxyle et péroxyde.

Effets anti-âge du resvératrol

Il existe des molécules présentes dans certains aliments qui évitent cette oxydation et par la même occasion ses effets nocifs. D’ailleurs, les experts affirment qu’elles ont une incidence directe sur un gène de la longévité latente dans les organismes des animaux.

On considère comme antioxydants les éléments suivants :

  • Les vitamines A, C et E
  • Sélénium et zinc
  • Bêta carotène
  • La lutéine
  • Flavonoïdes et anthocyanes
  • Resvératrol
  • Glutathion
  • Mélatonine

Ces antioxydants se trouvent dans beaucoup d’aliments. Néanmoins, il est possible qu’il soit nécessaire de les consommer à travers des compléments alimentaires pour atteindre les doses journalières recommandées. C’est le cas du resvératrol.

Pourquoi le resvératrol est un antioxydant ?

Le resvératrol contient les fameux polyphénols qui absorbent les radicaux libres, en évitant ainsi le stress oxydatif des cellules. Ce processus se déroule à travers l’apport d’électrons et d’hydrogènes, qui neutralisent ces radicaux.

Les phytoalexines se constituent dans une substance ayant une action anti-microbienne puissante. Elles se produisent en fortes concentrations dans certaines plantes, quand celles-ci sont passées par des radiations nocives ou des infections bactériennes ou fongiques.

De plus, le resvératrol possède certains polyphénols tels que les proanthocyanidines, les anthocyanes et les flavonoïdes. Son action équivaut à la restriction calorique qui a été associée à la longévité.

L’action antioxydante du resvératrol

Différentes études essaient de déterminer l’efficacité du resvératrol au niveau médical. Mais entre-temps, on affirme déjà que les bienfaits qu’offre la consommation du resvératrol sont nombreux. Comme par exemple :

  • Effet anti-âge en général.
  • Prévention de maladies associées à la vieillesse comme Alzheimer et Parkison, en agissant sur l’accumulation de protéines.
  • Régulation du mauvais cholestérol et augmentation du bon cholestérol.
  • Protection du système cardiovasculaire. Il est présenté comme un antiagrégant plaquettaire et vasodilatateur.
  • En inhibant la reproduction cellulaire normale, il prévient l’apparition du cancer, en particulier celui du sein et de la prostate.
  • Récupération des lésions provoquées par un ictus ou un accident vasculaire cérébral.
  • Action anti-inflammatoire en général, qui aurait pour effet de stopper la progression de certaines maladies.
  • Régule également la production d’œstrogènes chez la femme.
  • Effet curatif des maladies neurodégénératives, respiratoires comme le BPCO et les maladies hépatiques.
  • Diminue le glucose dans le sang et a aussi un impact positif sur le métabolisme. Ce qui équivaut à suivre un régime hypocalorique.
  • Améliore l’aspect et la jeunesse de la peau et des cheveux.

Comme nous pouvons le voir dans cette liste, certaines actions du resvératrol sont préventives, alors que d’autres sont curatives. On parle donc d’une molécule révolutionnaire qui aurait un impact significatif sur la santé humaine.

Quelle quantité de resvératrol faut-il consommer ?

En général, on recommande une quantité comprise entre 250 et 1000 mg pendant trois mois, selon les différentes variables et les caractéristiques personnelles. On peut même en consommer 3 000 mg pendant huit semaines.

Ces quantités peuvent uniquement s’obtenir par le biais des versions pharmaceutiques. En revanche sa consommation permanente n’est pas conseillée. 

Les sources naturelles du resvératrol

Les extraits standarisés sont très bons et contiennent des concentrations élevées de la molécule. Il est aussi possible d’obtenir du resvératrol directement des aliments, mais en moindre proportion et seulement en tant que prophylaxie.

Les bienfaits des antioxydants

Parmi les produits naturels, on trouve le resvératrol dans les raisins de couleurs sombres et le vin rouge. Mais aussi dans les mûres et presque tous les fruits rouges, le chocolat, les cacahuètes et autres fruits secs. Concernant le vin rouge, la manière de le cultiver pourrait affecter la quantité de resvératrol qu’il contient.

Précautions concernant la consommation de resvératrol

Il faut éviter de consommer du resvératrol si vous prenez des antiagrégants plaquettaires, des anticoagulants ou des médicaments pour traiter des maladies hépatiques. Il est absolument nécessaire de consulter un médecin qui déterminera avec quel médicament il ne vaut mieux pas combiner cette substance.