Point de côté : quel en est la cause et que faire ?

Pour quelles raisons ressentons-nous cette sensation si gênante de point de côté ? En réalité, les facteurs qui peuvent avoir une influence sont nombreux : une mauvaise alimentation, le stress, la rigidité musculaire, le manque d’oxygène dans les muscles, et bien d’autres.

Il existe plusieurs hypothèses concernant le point de côté. Mais ce qui est sûr c’est qu’il s’agit d’une douleur aigüe située sous les côtes, dans la partie supérieure de l’abdomen, près du diaphragme. Elle peut également apparaître lors d’un grand effort physique, comme par exemple courir de manière soudaine et sans échauffement.

Pourquoi apparaît-il, que faire dans chaque cas et comment s’y préparer ? Y-a-t-il un sport plus enclin au point de côté ? Est-ce lié à ce que l’on mange ou l’on boit avant l’exercice ? Existe-t-il des personnes plus sujettes que d’autres à en souffrir ? Vous obtiendrez toutes les réponses à ces questions dans l’article suivant.

Les causes possibles du point de côté

Jusqu’à il n’y a pas très longtemps, on pensait que le point de côté se produisait à cause de gaz accumulés. Cette hypothèse a été remplacée par d’autres beaucoup plus vraisemblables. Cependant, aucune d’entre elles n’a encore réuni les preuves suffisantes pour donner une réponse claire aux personnes qui ont déjà ressenti cette douleur en faisant du sport.

Le nom clinique du point de côté est « douleur abdominale transitoire » (DAT) et il est directement associé à l’activité physique. La particularité dans sa relation au sport est qu’elle apparaît pendant la réalisation des exercices. Et qu’elle disparaît quelques secondes après avoir cessé le mouvement.

Il existe au moins trois raisons possibles pour expliquer l’apparition d’un point de côté. La première et la plus commune est qu’il s’agit d’une réaction liée à la nourriture ou à la boisson consommée avant de réaliser le sport en question. Cependant, tous les aliments et toutes les boissons ne sont pas responsables de l’apparition de point de côté.

La deuxième réponse au pourquoi du point de côté est liée à la rigidité musculaire que certains sportifs peuvent avoir. Il se peut que, de temps en temps, les muscles qui donnent de la stabilité à la colonne soient trop rigides ou en hypertonie. Ce serait donc la raison de la douleur lancinante sous le diaphragme.

Point de côté

La troisième hypothèse explique l’existence du point de côté par une problématique respiratoire. La douleur aigüe serait provoquée, si l’on suit ce raisonnement, par un manque d’oxygène dans le muscle. Il serait dû à un manque de coordination entre le diaphragme et le mouvement respiratoire.

L’influence sur les autres organes

Au regard de cette dernière hypothèse, celle du manque d’oxygène, une autre explication est possible. En effet, les ligaments du diaphragme s’étenderaient jusqu’aux organes voisins, comme le foie.

Cette situation serait due, comme dans le cas de la troisième hypothèse à un manque de coordination lors de la respiration. Cette tension serait plus importante si avant de réaliser les exercices on consomme des aliments « lourds ».

En réalité, la réponse la mieux acceptée concernant l’existence du point de côté est celle qui évoque le phénomène multifonctionnel. Ce qui signifie qu’il peut apparaître pour des motifs divers et ce indifféremment.

On peut toutefois faire un suivi des sports dans lesquels le point de côté apparaît plus fréquemment. De cette façon, il a été démontré que c’est en natation que le plus grand nombre de personnes a ressenti une de ses douleurs intenses. Suivi dans cet ordre par la course, l’équitation, l’áerobic, le basket-ball et le cyclisme.

Certaines personnes sont-elles plus sujettes au point de côté ?

Même s’il n’y a pas de causes déterminantes, il y a toutefois une observation sur les personnes qui ont plus de chance d’en souffrir. Une personne qui a une posture de cyphose par exemple, aura une colonne inclinée vers l’avant et cela provoquera de la rigidité dans tout le dos : elle souffrira de douleurs principalement dans les muscles du cou.

D’autre part, le point de côté est plus fréquent chez les enfants et les jeunes adultes que chez les personnes de plus de 30 ans. En revanche, il n’y a pas de différences entre les sexes, puisqu’il apparaît aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Plus la personne est entraînée moins elle aura de chance de souffrir de cette douleur.

Comment éviter le point de côté

Prendre l’habitude d’éviter les repas qui provoquent des inflammations de l’estomac ou de l’intestin serait un bon début pour éviter le point de côté. Entraîner les poumons et le diaphragme en maintenant la respiration au même rythme le plus de temps possible est également fondamental.

D’autres recours que vous pouvez aussi prendre en compte et qui sont utiles pour faire du sport de manière responsable :

  • Sortir courir, nager ou faire de l’aérobie avec l’estomac le plus léger possible.
  • Boire de l’eau à petites gorgées pendant l’entraînement.

Point de côté

  • Choisir les bonnes chaussures pour chaque type d’activité physique.
  • Consulter un kinésithérapeute en cas de cyphose.
  • Échauffer les muscles avant de s’entraîner.

Que faire si la douleur apparaît ?

Dans un premier temps, il ne faut pas arrêter le mouvement de manière soudaine. Il vaut mieux pressionner la zone de douleur et fléchir très lentement le tronc.

Quand la douleur commence à disparaître, il faut réaliser un mouvement latéral en étirant le côté où est apparu le point de côté. Après cela, vous pouvez reprendre les exercices habituels.