5 habitudes pour combattre la chute des cheveux

La chute des cheveux est un problème qui touche de nombreuses personnes. Bien qu’il soit possible de minimiser les dégâts en ayant recours à certaines traitements traditionnels, d’autres mesures peuvent contribuer à stopper la chute. Découvrez quelles sont les bonnes habitudes à adopter pour prévenir et combattre la chute des cheveux !

Au-delà des traitements existants pour combattre la chute des cheveux, certaines habitudes peuvent jouer un rôle déterminant à l’heure de faire face à ce problème.

Même si vous avez pris l’habitude de résoudre vos problèmes capillaires à l’aide de produits traditionnels, il est primordial d’avoir à l’esprit que d’autres mesures peuvent s’avérer utiles, voire nécessaires.

La chute excessive de cheveux est un problème qui va au-delà de l’aspect esthétique. Avant de tester un traitement, l’idéal est de se rendre d’abord chez le médecin pour qu’il identifie la cause sous-jacente.

La chute des cheveux peut être la conséquence d’un dérèglement hormonal, de la présence d’une maladie ou encore d’une carence nutritionnelle.

Perdez-vous vos cheveux plus que d’habitude ? Après vous être coiffé les cheveux, y-a-t-il plus de cheveux que d’habitude sur votre brosse ? Si les réponses à ces questions sont affirmatives, vous devez agir dès maintenant.

Nous vous livrons ici cinq bonnes habitudes pour stopper la chute des cheveux. Indépendamment de la cause, vous pouvez mettre en pratique les quelques conseils ci-dessous pour atténuer le problème.

Vous ne parviendrez sans doute pas à stopper la chute des cheveux du jour au lendemain, néanmoins ces conseils sont clés pour renforcer le cuir chevelu et les cheveux. Prenez des notes !

1. Combattez la chute des cheveux en améliorant votre alimentation

une bonne alimentation pour lutter contre la chute des cheveux

L’alimentation joue un rôle très important pour la santé capillaire. C’est pourquoi il est essentiel d’avoir une bonne routine alimentaire pour prévenir et combattre la chute des cheveux.

Une étude récente publiée en 2018 montre que les régimes alimentaires riches en crudités et en herbes fraîches réduisent le risque d’alopécie androgénétique.

Les résultats ont montré que les participants qui, au moins trois fois par semaine, consommaient certains aliments comme du persil, du basilic et des salades vertes souffraient d’une chute moins conséquente que les autres participants.

Il convient alors de souligner qu’une bonne alimentation pour la santé capillaire inclut les produits suivants :

  • sources de protéine de qualité biologiques (viandes maigres, poissons, légumineuses, œufs, produits laitiers pauvres en graisse, entre autres) ;
  • aliments riches en vitamine A tels que les pommes de terre, les poivrons doux et des épinards ;
  • sources de vitamines B, C, et D ;
  • sources de fer, sélénium et zinc  ;
  • aliments qui contiennent de la biotine (vitamine b7) ou compléments alimentaires.

2. Utilisez un shampoing doux

Les substances chimiques agressives que l’on trouve dans certains shampoings du commerce peuvent assécher les cheveux et les casser. D’ailleurs, certaines formules altèrent le pH du cuir chevelu et entraînent l’apparition d’autres problèmes tels que les démangeaisons ou les pellicules.

Avez-vous l’habitude d’utiliser des produits trop forts ? L’idéal est d’opter pour des shampoings doux, et de préférence d’origine naturelle. Utilisez ce type de shampoing pour maintenir le cuir chevelu sain et propre.

Au moment d’acheter votre shampoing, assurez-vous de choisir une option adaptée à votre type de cheveux (cheveux secs, gras ou mixtes). Vous éviterez ainsi d’éventuelles réactions indésirables lors de l’application.

3. Faites sécher vos cheveux à l’air libre

L’utilisation excessive du sèche-cheveux casse les cheveux et favorise ainsi leur chute. C’est pourquoi il est largement préférable de laisser ses cheveux sécher à l’air libre.

Vous pouvez retirer l’excès d’humidité à l’aide d’une serviette propre et douce. Cette mesure vous permet d’éviter une irritation du cuir chevelu et d’avoir des pointes abîmées

4. Massez le cuir chevelu

Cette technique simple aide à améliorer la circulation sanguine dans cette zone, ce qui favorise le processus d’oxygénation des follicules. Bien qu’il faille plus de preuves pour vérifier cet effet, de petites études suggèrent que cette action contribue à obtenir de bons résultats.

Vous pouvez vous masser le cuir chevelu avec des huiles essentielles nutritives. Parmi les différentes options figurent l’huile de coco, l’huile d’amande ou encore l’huile d’olive.

Massez-vous le cuir chevelu pendant trois ou cinq minutes, de préférence avant de vous coucher.

5. Gérez votre stress

lutter contre la chute des cheveux en gérant son stress

Le stress affecte de nombreux aspects de notre santé. Les cheveux n’y échappent pas : ils sont sensibles à notre état émotionnel.

Une exposition constante à des situations stressantes est l’un des éléments déclencheurs de la chute des cheveux. Ainsi, à l’heure de faire face à ce problème, il est primordial d’adopter certaines habitudes pour gérer les situations stressantes du mieux possibles.

Nous vous recommandons les techniques suivantes :

  • la pratique régulière d’une activité physique
  • le yoga
  • la méditation
  • les exercices de respiration
  • les séances d’aromathérapie

En somme, la mise en pratique de certaines habitudes et l’application de certains soins peuvent contribuer à améliorer les résultats des traitements topiques.

Néanmoins, il est important de connaître la cause sous-jacente de la chute des cheveux car, dans la plupart des cas, ce problème est lié à une maladie ou à une altération.