5 conseils pour vous aider à diminuer votre consommation excessive de café

Boire une tasse de café chaque matin est devenu une habitude pour beaucoup de gens. C’est une boisson qui nous fait nous sentir détendu et éveillé en raison de sa teneur en caféine qui provoque une légère hyperactivité.

Une ou deux tasses par jour, c’est parfaitement normal. Cependant, le problème réside dans la consommation excessive de café.

Voulez-vous découvrir comment abandonner cette habitude en la remplaçant par des options plus saines ?

La consommation excessive de café

comment remédier à une consommation excessive de café ?

Tout doit être apprécié avec modération, car lorsque nous abusons de la consommation d’une boisson ou d’un aliment, nous ne pouvons plus nous arrêter. Cela se produit parce que notre corps finit par le tolérer. Ainsi, afin de retrouver les effets de la première consommation, vous ressentez le besoin d’en boire ou d’en manger toujours plus.

La consommation excessive de café augmente l’activité du métabolisme, ce qui peut provoquer une légère altération nerveuse, de l’anxiété et même de la tachycardie. Cela peut alors entraîner de graves problèmes de santé.

Il existe des cas de personnes dont le système nerveux est perturbé. La café peut affecter votre sommeil, votre humeur et, dans certains cas, causer le syndrome des jambes sans repos ou la maladie de Willis-Ekbom. Ce syndrome est d’origine neurologique et engendre un désir incontrôlable de bouger les jambes en raison de la sensation de picotement et de brûlure.

Le café contient également du kahweol et du cafestol, des substances qui élèvent le taux de «mauvais cholestérol» (LDL) dans le sang.

Stopper votre consommation du jour au lendemain peut provoquer des symptômes de sevrage tels que maux de tête, sauts d’humeur ou fatigue. Pour toutes ces raisons, nous vous proposons de mettre fin progressivement à votre consommation excessive de café.

Comment réduire votre consommation de café

Essayez certaines de ces astuces pour éviter de boire du café tout au long de la journée.

1. Diminuer la quantité

La première chose à faire afin de diminuer votre consommation de café consiste à réduire le nombre de tasses que vous buvez par jour. Si vous buvez cinq tasses par jour, descendez à quatre pendant quelques jours, puis trois et ainsi de suite.

De cette façon, vous ne ressentirez ni abstinence, ni anxiété. Votre corps n’a pas besoin d’autant de tasses de café par jour. Une ou deux suffiront pour vous donner de l’énergie ou vous satisfaire.

2. Ajouter du lait

Il s’agit d’un bon moyen de réduire la consommation de cette substance si pure et si forte. Si vous continuez à le servir dans la même tasse et que vous le mélanger à du lait pour le rendre moins concentré, vous consommerez moins de caféine.

Si vous ne pouvez pas tolérer le lait, mettez alors plus d’eau. L’important, c’est que vous puissiez diminuer la quantité de caféinée ingérée.

3. Optez pour du café décaféiné

Troquez votre café avec de la caféine pour une boisson décaféinée. Bien que cette dernière contienne les mêmes substances à l’origine d’augmentation du taux de cholestérol, en revanche, vous cesserez de consommer la caféine à l’origine de votre dépendance.

Ainsi, il vous sera plus facile d’arrêter le café, ou du moins d’en diminuer les doses. Ne vous inquiétez pas, le goût est sensiblement le même.

4. Remplacez le café par une autre boisson ou une collation saine

comment remédier à une consommation excessive de café ?

 

Pendant les moments de temps libre au travail, remplacez votre tasse de café par un fruit, un jus ou toute autre collation plus saine.

Essayez une pomme pour voir les résultats, mais vous serez sans doute surpris de constater que l’eau est le meilleur substitut.

Dès que l’envie de boire une tasse de café apparaît, optez plutôt pour une alternative saine.

Si vous buvez du café pour rester éveillé, mieux vaut faire une sieste de 15 à 25 minutes pour récupérer. Les résultats seront plus favorables, car le café vous empêche de dormir, certes, mais n’améliore pas votre concentration, ni ne vous fait sentir reposé.

Ne refusez pas à votre corps le droit de se reposer comme il le mérite. N’oubliez pas que le manque de sommeil et de repos provoque l’apparition de fatigue et d’autres maladies.

Il est important que pendant le processus de cessation de la consommation excessive de café, vous ayez toujours avec vous des médicaments contre les maux de tête. En effet, il est très courant de souffrir de migraines pendant les premiers jours.

Dernières recommendations

Le thé ne doit pas être considéré comme une alternative pour arrêter de consommer de la caféine, car bien qu’il soit en meilleure santé, il crée également une dépendance et contient de la théine. Cette substance est aussi forte que la caféine.

Il est conseillé de dormir 7 ou 8 heures par nuit pour aider votre corps à récupérer et à se recharger en énergie et en vitalité. De cette façon, vous resterez actif pendant la journée sans dépendre de substances qui vous gardent éveillé et en alerte.

Avoir une alimentation équilibrée est essentiel pour éviter une consommation excessive de café. Manger à notre heure et prendre une collation en milieu de matinée et en milieu d’après-midi évitera le stress et l’anxiété qui nous poussent souvent à penser à prendre un café.

Rester hydraté est primordial pour maintenir les organes internes en bon état de fonctionnement. Deux litres d’eau représentent en moyenne la quantité que nous devons apporter quotidiennement à notre corps.

Cependant, seul un médecin peut déterminer précisément les besoins de chacun, en fonction de son poids et de son état physique.